Soins

Programmes

L'Institut universitaire de gériatrie de Montréal offre des programmes de soins et services de courte durée permettant d'évaluer les besoins des personnes âgées en matière de santé, de préciser les diagnostics et de dispenser des traitements dans une perspective de soutien à domicile.

 

Hébergement et soins de longue durée

Le programme d'hébergement et soins de longue durée reçoit une clientèle atteinte de maladie à un stade avancé d'évolution. Notre équipe interdisciplinaire répond aux besoins multiples de ces personnes âgées et prodigue des soins quotidiens spécialisés. De plus, ces résidents ont besoin d'un milieu de vie chaleureux, sécuritaire, stimulant et adapté aux particularités de chacun. Nous accordons une attention spéciale aux proches afin de leur permettre de s'intégrer au milieu et de vivre le plus harmonieusement possible la période d'hébergement de leur proche. Pour être admise, la personne âgée doit être atteinte d'une maladie à un stade avancé d'évolution et présenter une lourde perte d’autonomie.

Pour plus de détails concernant le programme d’hébergement et de soins de longue durée, cliquez ici.

 

Unité de courte durée gériatrique

Le séjour de la personne âgée à l’Unité de courte durée gériatrique (UCDG) de l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal permet d’effectuer une évaluation de son état de santé et d’organiser les services que son état requiert. Ce programme s’adresse à une clientèle âgée de 65 ans et plus provenant majoritairement du domicile. L’UCDG vise à favoriser le maintien des personnes âgées dans leur milieu de vie naturel et à prévenir la chronicité des incapacités. L’unité a une capacité de 28 lits.

Pour plus de détails concernant l’UCDG, cliquez ici.

 

Unité de réadaptation fonctionnelle intensive

Le séjour de la personne âgée à l’unité de réadaptation fonctionnelle intensive (URFI) vise à restaurer son indépendance fonctionnelle à la suite d’un accident vasculaire cérébral (AVC), d’une intervention de nature orthopédique ou d’une détérioration de la condition médicale. La durée du séjour est déterminée au cas par cas et discutée en équipe interdisciplinaire. L’unité compte 45 lits. L’URFI s’adresse à une clientèle nécessitant une réadaptation fonctionnelle intensive. Nous offrons également une intervention spécialisée auprès de la clientèle dysphagique.

Pour plus de détails concernant l’URFI, cliquez ici.

 

Programme de soins post-aigus

L’unité de soins post-aigus compte 43 lits dédiés aux personnes âgées qui sont admises dans un contexte d’évaluation pour une orientation vers un milieu de vie adapté à leur besoin ou pour de la réadaptation d’intensité modérée et progressive en vue d’un retour à domicile. Le programme a pour but de permettre aux usagers présentant un potentiel de récupération fonctionnelle d’optimiser le recouvrement de leur autonomie afin que l’orientation choisie au congé soit la plus représentative de leurs capacités. On y offre des services adaptés aux besoins des personnes âgées qui ont eu un épisode de soins aigus en milieu hospitalier et qui ne peuvent, dans l’immédiat, retourner dans leur milieu de vie naturel et ce, malgré l’instauration de services intensifs de soutien à domicile

Pour plus de détails concernant le PHPE-RG, cliquez ici.

 

Centre ambulatoire gériatrique

Afin de répondre aux besoins grandissants des aînés et aux objectifs du virage ambulatoire, l'IUGM offre des programmes externes qui assurent un continuum de soins et de services aux personnes âgées en perte d'autonomie, mais dont la condition ne requiert pas un séjour hospitalier.

La création du Centre ambulatoire gériatrique en 2010, unique au Québec, permet à l'IUGM de mettre à profit son expertise de deuxième et de troisième lignes en soins gériatriques. Ces services visent à soutenir les intervenants de première ligne et sont offerts sur référence médicale. Notre priorité est de maintenir les personnes âgées dans leur milieu de vie tout en suivant attentivement l'évolution de leurs besoins et de la demande de services.

Ce centre ambulatoire comprend un hôpital de jour et cinq cliniques externes spécialisées : clinique de cognition, de continence urinaire, de dysphagie, d'évaluation gériatrique et de gestion de la douleur chronique.

 

Hôpital de jour

L'hôpital de jour est une alternative à l'hospitalisation et permet à la personne âgée d'avoir accès à des services interdisciplinaires tout en demeurant à domicile. L'hôpital de jour a une capacité d'accueil de 15 personnes par jour. La clientèle se présente à l'hôpital de jour deux fois par semaine pour une période déterminée d’un à trois mois, selon l’atteinte des objectifs de traitement établis par l’équipe interdisciplinaire. Ce programme s'adresse à une clientèle en perte d'autonomie qui nécessite une prise en charge globale et temporaire par des interventions concertées, et ce, dans un but de traitement, de réadaptation fonctionnelle, d'orientation, de soutien et de prévention.

Pour plus de détails concernant l’hôpital de jour, cliquez ici.

 

Centre de jour

Le centre de jour du pavillon Alfred-DesRochers offre à une clientèle en perte d'autonomie des activités thérapeutiques, de réadaptation, de prévention et de promotion de la santé dans le but de maintenir l’autonomie fonctionnelle et favoriser le maintien à domicile des personnes âgées. La majorité des activités se déroulent en groupe. Nous accueillons quotidiennement 25 usagers. La personne âgée se présente au centre de jour une journée par semaine et y reçoit des services aussi longtemps que son état de santé le permet. Le centre de jour s’adresse à une clientèle en perte d’autonomie.

Pour plus de détails concernant le centre de jour, cliquez ici.

 

Cliniques externes spécialisées

Le centre ambulatoire compte cinq cliniques spécialisées, soit : clinique de cognition, de continence urinaire, de dysphagie, d'évaluation gériatrique et de gestion de la douleur chronique.

Clinique de cognition

La clinique de cognition a la responsabilité d'évaluer et de traiter les pertes de mémoire, qui constituent une préoccupation grandissante au cours du vieillissement. En plus d'offrir une évaluation interdisciplinaire, la clinique offre un soutien au médecin traitant dans le suivi de la clientèle gériatrique présentant des désordres cognitifs reliés à la maladie d'Alzheimer ou à d'autres désordres neuro-dégénératifs similaires. La clinique de cognition vise à accueillir, à diagnostiquer, à traiter et à soutenir la personne âgée et ses proches. Depuis la création de la clinique de cognition en 1999, nous avons évalué et accompagné plus d'un millier de personnes. Nos traitements et recommandations, à la fine pointe des connaissances actuelles, sont individualisés et tiennent compte des besoins du patient et de ses proches. La clinique de cognition s'adresse à toute personne âgée de 65 ans et plus présentant des difficultés cognitives pouvant être reliées à un processus dégénératif (exemple: trouble de la mémoire ou du langage).

Clinique de continence urinaire

La clinique de continence urinaire répond aux besoins de la clientèle gériatrique, majoritairement féminine, qui présente des problèmes de continence urinaire. Depuis 2003, nous proposons à cette clientèle une évaluation interdisciplinaire ainsi qu'un suivi thérapeutique lui permettant d'accéder à une meilleure qualité de vie tout en demeurant à domicile aussi longtemps que possible. Les causes de l'incontinence sont multiples et nécessitent une approche d'évaluation et de traitement interprofessionnelle. Nous regroupons médecins spécialistes, infirmières et physiothérapeutes qui unissent leurs efforts afin d'atteindre les objectifs visés. De plus, les membres de notre équipe travaillent activement dans le domaine de la recherche et de l'enseignement. Nous nous distinguons par le niveau élevé d'expertise de nos médecins spécialistes et de nos professionnels. La clinique de continence urinaire s'adresse aux personnes âgées de 65 ans et plus souffrant d'incontinence urinaire.

Clinique de dysphagie

La clinique de dysphagie propose une évaluation interdisciplinaire et un suivi thérapeutique aux personnes âgées présentant un problème de dysphagie. La dysphagie est un symptôme qui affecte l'alimentation et que l'on retrouve souvent chez les personnes âgées. Elle se définit comme une difficulté à avaler, un trouble de la déglutition. Ses conséquences peuvent s'avérer légères ou importantes, selon la gravité du problème : sensation de blocage, toux lors des repas, pneumonies à répétition, étouffements, dénutrition ou déshydratation. Ces symptômes peuvent être des séquelles d'une condition médicale sous-jacente, tel qu'un AVC, le Parkinson, un cancer, la sclérose en plaque, la dystrophie musculaire et un déconditionnement sévère. La clinique de dysphagie de l'IUGM existe depuis 1998. Sans être exclusive, elle est une des seules cliniques à offrir ses services à une clientèle externe dans le réseau de la santé. La clinique de dysphagie s'adresse aux personnes âgées de 65 ans et plus présentant un problème de dysphagie.

Clinique d’évaluation gériatrique

La clinique d’évaluation gériatrique offre une évaluation interdisciplinaire spécialisée en deuxième et troisième lignes chez une clientèle âgée ayant des critères de fragilité ou des problématiques multiples et complexes dans un contexte de co-morbidités. La clinique d'évaluation gériatrique s'adresse à toute personne âgée de 65 ans et plus :

  • présentant un ou plusieurs syndrome(s) gériatrique(s) considéré(s) complexe(s), associé(s) à des phénomènes de co-morbidités pour lesquels l'expertise d'une équipe multidisciplinaire hautement qualifiée est nécessaire;
  • présentant des signes cliniques de fragilité depuis les trois derniers mois (perte de poids et plainte mnésique, par exemple) et à haut risque ou en processus de perte d'autonomie dans les activités de la vie quotidienne;
  • dont la condition de santé permet l'évaluation sur une base ambulatoire en deux ou trois journées complètes selon la nécessité;
  • référée par un médecin qui assurera le suivi du traitement et des recommandations.

Clinique de gestion de la douleur chronique

La clinique de gestion de la douleur chronique offre une évaluation, une prise en charge et un suivi adaptés à la clientèle gériatrique (65 ans et plus) présentant des douleurs chroniques. Les approches offertes incluent les médicaments, la physiothérapie et les infiltrations.  La clinique de gestion de la douleur chronique, sous la direction du Dr David Lussier, gériatre, s'adresse à toute personne âgée de 65 ans et plus présentant un problème de douleur chronique persistant malgré une évaluation et une prise en charge par son médecin traitant.

Pour plus de détails concernant les cliniques externes spécialisées, cliquez ici.

 

Équipes interdisciplinaires

L'IUGM préconise une approche interdisciplinaire, c’est-a?-dire une approche basée sur les services de plusieurs professionnels de la sante?.

L’équipe de soins est au cœur de l’action et de la mission de l’IUGM. Son rôle est essentiel sous plusieurs aspects tels que l’évaluation des besoins de notre clientèle, la recherche des meilleures solutions possibles de soins et de traitements et l’accompagnement en fin de vie.

La collaboration de chacun et le travail en interdisciplinarité sont donc indissociables afin d’offrir des soins de qualité aux usagers.

Les usagers et leurs proches sont aussi les partenaires de l’équipe interdisciplinaire de l’IUGM. En effet, l’expérience de l’usager, ses besoins et son expertise en lien avec sa condition de santé sont reconnus et se conjuguent avec les connaissances et les compétences de l’équipe interdisciplinaire.

Personnaliser les soins en fonction de la personne, lui permettre de faire des choix et les respecter est donc primordial. La notion de patient-partenaire, qui inclut également son représentant, fait partie intégrante de notre approche basée sur le respect, l’engagement, la compassion, la préservation de la dignité humaine et le libre arbitre.

Ces intervenants sont, entre autres :

  • ergothérapeute
  • inhalothérapeute
  • intervenant en physiothérapie
  • intervenant en soins spirituels
  • neuropsychologue
  • nutritionniste
  • pharmacien
  • psychologue
  • récréologue
  • technicien en diététique
  • technicien en loisirs
  • travailleur social

 

Équipe SCPD - Symptômes comportementaux et psychologiques de la démence

Dès 2009 s'est constitué un groupe de réflexion sur les SCPD (symptômes comportementaux et psychologiques de la démence) à l'IUGM et c’est en 2011 que s’est formée l'équipe SCPD-IUGM.

En 2011, l’équipe a débuté des activités de télésanté, rendant ainsi accessible son expertise aux intervenants du territoire du Réseau universitaire intégré de santé de l'Université de Montréal. Par le biais de formation et mentorat en télé-expertise, cette équipe de 3e ligne contribue au développement d’équipes locales et régionales en SCPD.

Le 1er octobre 2014, l’équipe SCPD a obtenu un mandat régional afin de soutenir la mise en place d’équipes de 2e ligne sur le territoire montréalais.

Au fil des ans, l'équipe s'est aussi adjoint les services d'une autre psychologue spécialisée en gérontologie, de deux musicothérapeutes ainsi que d'une psychoéducatrice. L'équipe bénéficie également des compétences de différents professionnels de la santé de l'IUGM intéressés aux SCPD.

L'équipe SCPD soutient les équipes de soins, qui font face de plus en plus souvent à des symptômes comportementaux et psychologiques de la démence. Ces symptômes ont des impacts significatifs non seulement sur le résident, mais également sur les aidants et les soignants.

Mandats

L'équipe remplit les fonctions d'une équipe spécialisée de gérontopsychiatrie de 3e ligne pour le RUIS de l’Université de Montréal, telles que définies dans le plan Alzheimer, soit :

  • appuyer les équipes SCPD ambulatoires locales pour les cas très complexes (3e ligne pour les projets d'implantation Alzheimer - CSSS Jeanne-Mance, Lanaudière Nord et Sud);
  • offrir des activités de formation continue aux équipes SCPD ambulatoires locales;
  • aider les agences régionales à assurer la couverture des services professionnels des équipes SCPD locales et régionales, incluant la mise en place de la télésanté;
  • élaborer des guides de pratique, des outils d'intervention, un site Web avec portail pour les cliniciens;
  • participer à l'élaboration de programmes de formation;
  • assumer le leadership du développement de la recherche;
  • participer à l'évaluation des technologies et des modes d'intervention dans le domaine des SCPD;

L'équipe SCPD offre également des stages spécialisés ainsi que des conférences et ateliers de formation sur demande.

Pour en savoir davantage sur l’équipe SCPD et ses réalisations, cliquez ici.

 

Télésanté - Télégérontopsychiatrie

Depuis 2011, l'équipe SCPD (symptômes comportementaux et psychologiques de la démence) offre des services de téléconsultations et de téléformation. Les services sont offerts aux équipes prenant en charge des personnes âgées souffrant de démence.

Séances de téléconsultations en gérontopsychiatrie sur référence médicale

Aide à l'évaluation;

  • Aide au diagnostic;
  • Soutien à l'élaboration d'un plan d'intervention individualisé;
  • Possibilité de suivi de l'efficacité du plan d'intervention proposé;
  • Soutien dans l'évaluation de la nécessité d'un régime de protection.

Séances de téléformation

  • formations sur des sujets ciblés à l'aide de l'équipe interdisciplinaire;
  • retour sur les cas discutés en téléconsultation.

Avantages

  • Accès à distance aux ressources spécialisées en gérontopsychiatrie;
  • Suivi à distance spécialisé en gérontopsychiatrie (discussion de cas, formation) afin d'augmenter les compétences et diminuer la détresse face à ces problématiques.

Pour en savoir davantage sur les services de téléconsultations et de téléformation, cliquez ici.